• COD - The Cursed Wood : Ch.6

     

    Le soir tomba sur Wood Country, cette première journée ici s'était très bien passé pour Oras et Dorian malgré tout ce qu'ils avaient vécu aujourd'hui. Oras avait posé la peluche en forme d'étoile que Mark lui avait offert sur son lit prés de son oreiller. Son frère était déjà installé dans son lit et commençait à s'endormir alors elle fit de même et alla s'allonger. Au début elle n'arrivait pas a s'endormir et pensait a ce que lui avait dit Dick, elle devait surveillait Dorian mais il ne l'écoutait jamais. Et puis de toute façon elle n'avait rien vu d'étrange même si elle avait bien fait attention sur le chemin du retour. Elle bailla et ferma ses yeux, elle était bien trop fatigué pour continuer de penser et finit par s'endormir.

     

     Un pokémon flottait dans une pièce sombre et mal éclairée, on ne le voyait pas très bien mais il semblait attendre quelqu'un. Soudain des pas résonnèrent dans la pièce, le Pokémon se retourna et sourit en voyant le nouveau venu.

    - Ah te voila enfin ! As-tu réfléchit a ce que je t'ai dit hier ? Qu'en penses-tu ? Le questionna celui qui flottait, celui qui venait d'entré soupira et alla se placer devant son collègue.

    - Par ou commencer... Marmonna-t-il. Il y a tellement de faille dans ton plan que ça ne m'étonnerai même pas que tu échoues une nouvelle fois mon cher, mais tu es déterminé, déterminé a t'attaquer aux même personnes, aux même village alors que tout le monde est tendu. Tu ne vas quand même pas y aller maintenant ? Ils viennent a peine d'arriver et ils se doutent de quelques choses, ils ont peur et ils te soupçonneront au moindre détail étrange qu'il verront ! Le sermonna le plus petit qui malgré sa taille semblait plus féroce que le plus imposant qui flottait. Ce dernier parut d'abord vexé puis émit un petit ricanement.

    Bien sûr qu'ils sont tendus, même en sachant que j'ai été bannis ils continuent de me craindre. Fanfaronna l'ombre flottante en ricanant d'un air supérieur.

    Son compagnon soupira une nouvelle fois et mit un peu plus de temps a répondre comme si il essayait de rester calme. Il ne lui faisait pas vraiment confiance en fait, il savait qu'il n'avait aucune chance et il était sûr que son interlocuteur savait qu'au fond il allait échouer mais il était beaucoup trop sûr de lui pour l'admettre. Il n'aimait pas cette façon de penser, rien n'était sûr a cent pour cent c'était impossible même lui n'était jamais sûr que ses plans marchent toujours et il en faisaient toujours d'autres au cas ou. Mais c'est vrai que lui n'avait pas vraiment le droit a l'erreur, il avait une réputation a tenir alors que son compagnon n'était déjà pas bien vu de base, tout le monde le prenait pour un imbécile qui fanfaronnait a chaque chose qu'il faisait même si il ne réussissait pas.

    - Pour la dernière fois, es-tu vraiment sûr ? Ce n'est pas une bonne idée. Il faut que tu attende un peu plus longtemps, tu es beaucoup trop prévisible. Frappe quand tout le monde s'y attendra le moins, ne t'attaqua pas a une seule personne, c'est beaucoup trop facile de savoir qui sera ta principale victime même eux l'ont deviné alors que tu es censé être bannis de leur monde et donc que tu ne peux pas revenir ! En plus tu ne vas pas partir comme ça sans prévenir, tu sais très bien comment elle réagira si tu pars. Elle se doute de beaucoup de chose, elle est intelligente pour son âge et si elle sait ce que tu fais elle t'en voudra pour toujours et elle ne nous ferra plus jamais confiance. Un jour je lui dirait la vérité mais même si je suis honnête elle t'en voudra. Tu es son seul ami et tu lui ment, tu finiras par perdre toutes les personnes qui te sont chères encore une fois. Marmonna son aîné visiblement conscient du sujet qu'il est en train d'abordé, il veut le faire changer d'avis en le prenant par ses sentiments car il a des émotions comme tout le monde personne ne peut le nier, on est tous des pokémons au fond de nous.

    Il avait eu raison d’emprunter ce sentier car il sentit le plus imposant tressaillir malgré lui. En principe il n'utilisait jamais le passé de ses proches pour leur nuire mais parfois il était obligé. Rien ne lui échappait et il connaissait leurs histoires dans les moindres détails... Bien gardé dans une pièce ou peu de gens peuvent aller, le passé de chacun y est bien rangé dans de petites capsules. Mais il n'y avait pas que les histoires de tout les gens qui travaillaient ici, non c'était un savoir beaucoup plus riche, des souvenirs éparpillés dans la salle arrivaient chaque jours a chaque fois qu'une nouvelle âme été apparue.

    - Ne me parle pas de ça, je sais qu'elle tient a moi mais ses sentiments la perdront. Aujourd'hui il n'y a pas de sentiments, je n'y retournerait pas maintenant tu as raison.

    - En parlant de sentiments... J'ai l'impression de sentir un double sens dans tes paroles. Penses-tu a une autre personne que notre petite protégée ? Elle aussi avait de puissant sentiments et elle tenait a toi n'est ce pas ? Lui demanda-il avec un petit geste de sa main qu'il faisait assez souvent dans ce genre de moment. Le plus jeune se raidit et malgré l'ombre on pouvait deviner qu'il lui lançait un regard noir.

    - Arrête avec ça, ça ne marchera pas. Je me fiche bien d'elle et de ce qu'elle peut penser a présent ! Répondit-il sur le ton le plus froid qu'il pouvait faire même si dans sa voix on pouvait sentir une autre émotion. Il préféra s'éloigner de celui qui essayait d'avoir une emprise sur lui et marmonna quelques choses pour dire qu'il partait laissant l'autre seul dans l'immense pièce vide et noire comme le monde qui l'entourait. Au fond, ils étaient tous seul ici, seul face a leur craintes et a la solitude.

     

    Le soleil brillait a travers la petite fenêtre de leur chambre, la maison s'éveillai peu a peu au fur et a mesure que la lumière pointait. Quelques bruits venant de la cuisine réveillèrent Dorian qui ouvrit lentement le yeux, il aurait préféré dormir un peu plus longtemps mais il n'allait pas rester dans son lit jusqu'a la fin de la journée alors il se leva et s'étira. Sa sœur dormait toujours, il n'avait pas envie de la réveiller et préférait qu'elle se repose encore un peu. Il aimait bien sa sœur même si parfois il se montrait désagréable avec elle, elle l'énervait un peu aussi a cause de son air a toujours vouloir avoir raison et a lui dire ce qu'il devait faire. Malgré ça ils s'entendaient bien quand même même si il n'aimait pas trop la compagnie des autres personnes que Oras ramenait a chaque fois comme ce Mark ou même tous ces pokémon qui habitait chez Cosmic.

    Il sortit de la chambre pour descendre les escaliers et arriver dans le couloir qui menait au salon. Une douce odeur de nourriture flottait dans l'air se qui réveilla son estomac qui fit un drôle de bruit. Il se dirigea vers le salon et vit Cosmic qui préparait le petit déjeuné. Celle-ci se retourna en l'entendant arriver et lui sourit :

    Cosmic - Bonjour Dorian ! Tu as bien dormis ? Lui demanda-t-elle d'une voix chaleureuse.

    Dorian - Ouais ça peut aller je dirais... Vous faites quoi ?

    Cosmic - Rien de bien interessant a part vous préparer a manger le temps que tout le monde soit bien réveillé. Tu veux quelques choses ? J'ai des biscuits si tu veux. Dit la Mentali en lui montrant des biscuit posé a coté de petits gâteaux. Il s'approcha pour en prendre quelques uns et alla s'installer prés de la table pour les manger. Des pas se firent entendre derrière lui mais ce n'était pas ceux de sa soeur, cette façon de marcher était plus lourde alors que quand Oras marchait on ne l'entendait presque pas. Il vit alors Dick qui prenait place après avoir prit trois baies et avoir salué Cosmic. Il sentit le regard bleu de ce dernier sur lui mais il ne le regarda pas et ne le salua pas, ce Pyroli ne lui disait rien qui vaille avec ces yeux bleu glace. Il sentait qu'il cachait quelques choses et il n'aimait pas ça.

     

    Chapitre suivant :

    //

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :