• Les Chroniques d'Oras et Dorian : Ch.8

     

    Dès qu'ils remontèrent à la surface, ils virent Dick les attendre sur la berge. Son visage ne laissait paraître aucune émotion. Ils nagèrent vers la rive et sortirent du lac. Après s'être débarrassé du surplus d'eau qui recouvrait leur fourrure, ils s’avancèrent vers Dick d'un pas stressé, sauf Dorian qui était encore dans ses pensées. Dick semblait étrangement calme, mais ses yeux reflétaient une tout autre expression qui était indescriptible.

    Dick : Je vous avais bien dit de ne PAS aller dans l'eau, non ? demanda-t-il, toujours calme.

    Oras : En fait, tu nous as plutôt dit "Faites ce que vous voulez", rectifia Oras.

    Dick lui lança un regard noir qui la fit frisonner. 

    Zack regardait Dick, assez étonné. En effet, le Noctali n'avait jamais vu Dick aussi calme alors qu'il était sur le point d'exploser.

    Dick : Bien, bien... dit-il en serrant les dents.

    Zack s'avança légèrement, hésitant, et déglutit :

    Zack : Tu sais... C'est pas si grave, on était tous comme ça à leur âge, non ? tenta de répliquer le Noctali un peu mal à l'aise.

    Dick se tourna vers lui, le regarda de haut, ne dit rien et garda son calme encore une fois. Zack fut impressionné par sa maîtrise pratiquement parfaite de ses émotions. Dick était connu pour ses violents sauts d'humeur et ses colères dignes d'un ouragan.

    Dick tourna la tête vers les trois autres pokémon.

    Dick : Bien... Ne parlez pas de ça à Cosmic, je n'ai pas envie d'avoir de problème. Maintenant, rentrons, déclara-t-il d'un ton froid tout en empruntant le chemin qui menait a la maison de Cosmic. Zack et les 3 autres le suivirent sans rien dire.

     

    La semaine se termina calmement. Les deux jumeaux s'habituaient peu à peu à leur nouvelle vie. Dorian hésitait souvent à déplacer l’armoire, pour voir si il y avait une porte derrière, mais il se faisait tout le temps interrompre par Oras qui lui proposait de venir se promener avec elle et Mark. 

    La voix lui avait bien dit de ne pas faire venir sa sœur avec lui, mais Dorian en décida autrement.

    Aujourd'hui, c'était la bonne. Ils s'ennuyaient à mourir dans leur chambre. Quoi de mieux pour faire passer le temps qu'une petite exploration des mystères de ladite chambre ?

    Dorian tourna la tête vers Oras, qui, allongée sur son lit, fixait le plafond.

    Dorian : Hey, Oras, ça te dirait qu'on fouille un peu la chambre ? On était censé le faire quand on est arrivés mais les choses se sont enchaînées et on y a plus pensé.

    Oras se redressa d'un bond et sauta de son lit :

    Oras : Toi, tu sais comment me redonner la pêche ! répondit-elle en souriant.

    Dorian : On pourrait peut-être voir si il y a quelque chose derrière cette armoire, non ? demanda-t-il en se tournant vers le meuble.

    Oras acquiesça et s'avança.

    Les deux Évoli poussèrent l'armoire. Il y avait un passage ! Ils la poussèrent encore un peu, pour que le passage soit praticable.

    Oras : Waouh ! Un passage secret ! C'est trop cool ! dit-elle en s'aventurant dans le mystérieux couloir suivie par Dorian. Ce dernier n'était pas si surpris que ça, comme si, au fond, il avait su que la voix ne lui avait pas menti.

    Ils se retrouvèrent dans une grande pièce remplie d'étagères, de livres et de feuilles éparpillées sur le sol.

    Oras écarquilla les yeux.

    Oras : Double Waouh ! T'as vu ça ? C'est super grand !... Et c'est super le bordel aussi...

    Elle sautilla vers les étagères.

    Dorian : Bon, je vais par là, ok ? répondit son frère en partant de l'autre coté.

    Oras : Okay ! s'écria sa soeur.

     

    Dorian s'avançait dans une pièce mystérieuse.

    Dorian : C'est bien beau d'être là... Mais je suis censé faire quoi ? marmonna l'Évoli.

    Dorian perçu un mouvement sur sa gauche. Il leva la tête, surpris, mais ne vit rien. Ce sentiment étrange qu'il avait ressenti dans la caverne revint. Il n'eut pas le temps de réfléchir qu'il fut plaqué au sol. Il voulut crier mais une main l'en empêcha. 

    Dorian n'arrivait pas à voir a quoi ressemblait son agresseur et se tortillait dans tout les sens.

    ??? : Je t'avais dis de ne PAS venir avec ta soeur ! Tu es comme ton père, décidément... grogna l'inconnu en enlevant sa main de la bouche de Dorian.

    Dorian : Quoi ? Mon père ? Hein ? Mais vous êtes qui ?! demanda Dorian, perdu et irrité.

    Le poids qui retenait l'Évoli au sol disparut.

    ??? : Je suis Doppel. Tu sais, la voix de la caverne.

    Dorian : Je vois... répondit Dorian en haussant un sourcil.

    Doppel : Tu en a mis du temps, une semaine c'est long quand on est seul...

    Dorian : Oh ça va ! Je n'étais même pas sûr que vous existiez ! répliqua Dorian d'un ton sec.

    Doppel : Détends-toi un peu, mon grand, dit simplement Doppel.

    Dorian : Et tu es... Quoi comme pokémon ? Il fait trop sombre ici, je vois rien.

    Doppel : Un Ectoplasma, gamin, répondit-il en flottant au dessus du sol

    La voix de Oras interrompis leur conversation :

    Oras : DORIAAAAAN ,T'ES OOOOÙ ? cria Oras.

    Dorian : Mince, je l'avais presque oubliée ! s'écria l'Évoli.

    Doppel : Je t'avais bien dit de ne pas venir avec elle. De toute façon, elle ne peut pas me voir. Comme tout les autres d'ailleurs.

    Oras arriva dans la pièce où se trouvait son frère.

    Oras : Ah t'es là ! soupira-t-elle de soulagement. Je crois qu'on devrait revenir dans notre chambre, sinon Cosmic va monter pour vérifier que tout va bien... Tu la connaît, toujours sur ses gardes, et vu que y a plus de bruit dans notre chambre...

    Dorian : Heu, ouais, sortons d'ici, répondit Dorian.

    Oras rebroussa chemin et se dirigea vers la sortie.

    Dorian : Bon, heu... J'dois partir, et...

    Il n'eut pas le temps de finir sa phrase :

    Doppel : Tu croyais vraiment que j'allais rester ici ? demanda-t-il en flottant derrière Dorian.

    Dorian : Géééniaaal... soupira Dorian.

    Les deux jumeaux sortirent du passage secret et repoussèrent l'armoire devant l'entrée.

     

     

    Chapitre suivant :

    Les Chroniques d'Oras et Dorian : Ch.9

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Février 2016 à 23:46

    A mon avis, Doppel est une sorte d'esprit maléfique, qui était scellé dans cette pièce... En ouvrant le passage, ils l'ont libéré (délivrééééééé... *hum* pardon). Mais s'il était enfermé là, c'est pour une bonne raison (je suis très perspicace... Ou alors je suis entré dans ton esprit, Aypa xD). En tout cas, à mon avis, c'est ça.

    Très bon épisode.

    2
    Mardi 23 Février 2016 à 09:31

    Wow ta théorie est tellement bonne qu'elle est totalement vrai xD enfin même si il manque les info que seul moi connais tu as raison

    Tu as presque réussi à entré dans mon esprit xD

    Et merci ! 

    3
    Mardi 23 Février 2016 à 10:25

    je suis trop fort \o/ xD

    4
    Mardi 23 Février 2016 à 11:21

    Ouais xD

    5
    Mardi 23 Février 2016 à 11:35

    je suis en en train d'écrire l'épisode 10 !

    6
    Mardi 23 Février 2016 à 11:51

    Cool  ! 

    7
    Mardi 23 Février 2016 à 11:59

    Yep ^^ j'ai presque fini

    8
    Mardi 23 Février 2016 à 12:00

    Double cool xD

    9
    Mardi 23 Février 2016 à 12:11

    J'ai fini ^^

    (triple cool xD)

    10
    Mardi 23 Février 2016 à 12:19

    Omg quand Doppel a dit "gamin" ça m'a tellement fait penser à Powa-chan xD

    Sinon PUTAIN ça part en méga steak là XD Mais j'adore x3

    11
    Mardi 23 Février 2016 à 12:24

    Cool je vais lire :3

    Merci Crys :D x)

    12
    Mardi 23 Février 2016 à 12:25

    De rien xD

    13
    Mardi 23 Février 2016 à 12:30

    y a quand même une grosse evolution par rapport a la première version de COD et celle la XD

    14
    Mardi 23 Février 2016 à 12:32

    Ouais XD

    15
    Mardi 23 Février 2016 à 12:35

    C'est vrai que la qualité est largeent plus présente O3O

    16
    Mardi 23 Février 2016 à 12:37

    carrément u3u Et c'est plus classe ~

    17
    Mardi 23 Février 2016 à 12:38
    18
    Mercredi 24 Août 2016 à 19:25

    Corrigé

    19
    Mercredi 24 Août 2016 à 19:26

    Okay merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :