•  

    La sonnerie qui annonçait le début de la récréation se fit entendre dans le collège. Abdel rangea ses affaires dans son sac et sortit de la salle de classe, il attendit que Rayan et Matthew le rejoignent pour descendre dans la cour. 

    La cour était très grande, presque aussi grande que le bâtiment principal du collège, il y avait des pierres et des arbres. On pouvait sans doute sécher les cours en grimpant la colline remplie d'arbres qui surplombait la dite cour. Il y avait aussi des bancs et des tables de ping pong, on ne pouvait pas dire que c'était une cour ridicule et ennuyante, au moins on pouvait faire des choses pendant la pause ou même pendant les permanence, c'était plutôt cool.

    Les trois amis marchèrent un peu en essayant de trouver un coin pour s'asseoir et parler. Il remarqua un petit groupe près d'un poteau, un groupe de fille plus précisément. Il vit aussi une tache rousse et noire dans le tas de ce groupe de filles. Ses deux amis l'avaient sans doute remarqué aussi car ils le suivirent dés qu'il commença a s'approcher pour voir ce qu'il se passait. Dés qu'il reconnut la silhouette que le groupe entourait, il serra ses poings et s'approcha d'un pas plus pressé. Il bouscula une fille et se mit devant le rouquin que le groupe harcelait.

    Abdel : Hey ! laissez le tranquille ! Cria Abdel en colère

    Rayan et Matthew arrivèrent a leur tour et jetèrent des regards mauvais aux nombreuses filles qui étaient devant eux. Une fille aux cheveux brun bouclé et aux allures mesquines s'approcha d'Abdel.

    Laetitia : Oh, revoilà Monsiiieur Abdel, le grand héro et sa bande de singes défoncés

    Rayan : Meuf on t'as déjà dit d'arrêter de faire chier notre pote, faudrait que t'écoute non ? Ou alors t'es trop occupé a te coiffer hein ?! 

    Laetitia regarda Rayan dans les yeux, elle était plus grande que lui mais détourna les yeux, elle fit signe a ses amies de la suivre et partit en lâchant : 

    Laetitia : La prochaine fois tes princes charmants ne viendront pas a ton secours ! Cracha-t-elle sans se tourner

    Abdel se tourna vers le rouquin, ses yeux brillaient comme si il était sur le point de pleurer mais qu'il refusait de montrer que les paroles mordantes de Laetitia l'avait touché la ou ça faisait mal.

    Abdel : Ça va Vick ? Demanda le plus grand 

    Vick cligna des yeux et se secoua, il se gratta nerveusement le bras et répondit :

    Vick : Ouais ouais... Merci, j'arrive jamais a lui répondre un truc, en plus elles parlent toutes en même temps mais Laetitia est vraiment...

    Mathew : Une sale pute avec ses chiennes de pute d'amies. Finit Matthew pleins de poésie

    Vick : Ouais, voila Dit-il en haussant ses épaules.

    Le groupe d'amis s'en alla de cet endroit et alla s'installer sur un banc près d'un arbre.

    Rayan : Alors Vick, a part ça, ça va ? Lui demanda Rayan avec un sourire pour changer de sujet

    Vick : Ouaip, ça va peut aller Marmonna t-il

    Rayan : Cool cool... Répondit-il en hochant sa tête

    Vick semblait néanmoins toujours préoccupé par cette histoire, ce n'était pas la première fois qu'on s'en prenais a lui. Heureusement que Laetitia n'était pas dans sa classe, Vick était plutôt vulnérable quand il était tout seul...Il était trop timide pour répliquer et les autres prenaient un malin plaisir a l'insulter sans grandes raisons...C'était assez stupide mais bon.

    Rayan aimait bien lui remonter le moral, il était doué pour faire rire et il l'utilisait a bon escient , Abdel était plutôt une figure forte qui fait fuir les gens, il faisait du Taekwondo quand même, personne n'avait envie de se prendre un coup dans la tête. Quant a Matthew il se contentait d'insulter par derrière avec plus ou moins de violence et de grâce comme il l'avait montré il y a quelques instants.

    Rayan : Hey les gars ! Ça vous dirait de venir chez moi après les cours ? On pourrait jouer a la play et tout non ? Proposa le plus jeune en souriant.

    Abdel trouva l'idée géniale, après les cours jouer avec ses amis était une bonne façon de décompresser.

    Abdel : Bonne idée ! Mon père ne remarquera surement pas mon absence, donc c'est ok

    Matthew : Ouaip j'suis partant aussi !

    Rayan : Et toi Vick ? Demanda Rayan en se tournant vers le rouquin

    Vick : Heu...Ouais Dit-il en levant ses yeux vers lui.

    Rayan : Cool ! Alors on partira ensemble après les cours, ça va être génial !  

     

    La sonnerie de fin de récréation sonna et les amis repartirent a leur rangs pour continuer leur matinées chacun de leur coté.

     

      Chapitre suivant :

    【Inachevés】: Ch.3

     


    40 commentaires
  •  

    Le réveil sonna bruyamment, les voix des animateurs radio étaient saturées ce qui réveilla Abdel en sursaut. Il leva une main ensommeillée pour essayer d'éteindre son réveil, il était déjà 7h. D'habitude il se réveillait plus tôt mais Rayan l'avait réveillé vers 2h du matin pour lui demander ce qu'il y avait a faire en math. 

    Abdel soupira et quitta son lit en baillant. Il sortit de sa chambre et se dirigea vers la cuisine, son père n'était pas la, soit il dormait soit il n'était pas rentré hier soir. Abdel alla vérifier dans le salon, la ou sont père comatait habituellement quand il rentrait. Il était effectivement allongé sur le canapé, une bouteille vide sur la table montrait qu'il avait du boire. Le garçon soupira une nouvelle fois et retourna dans la cuisine pour fouiller les placards a la recherche d'une forme de nourriture mangeable. 

    Il sortit un vieux paquet de gâteaux périmé depuis quelques jours...Il haussa ses épaules et en prit trois. Il faudrait qu'un jour son père aille faire les courses, manger des gâteaux périmés n'était pas vraiment le meilleur aliment a manger avant d'aller au collège.

    Dés qu'il finit de manger, il retourna dans sa chambre et s'habilla. Un simple jogging et un sweat allait sans doute suffire, il fit son sac et se dirigea vers la porte.

     

    Il descendit les escaliers quatre a quatre puis sortit de l'immeuble. Il marcha vers l'arrêt de bus, Rayan ne devrait pas tarder...Enfin si seulement il s'était réveillé. Si Rayan l'avait réveillé a 2h c'est qu'il était encore réveillé, ce qui est logique, et le temps de faire ses devoirs il avait dû se coucher tard...Enfin espérons qu'il se soit quand même couché.

    Abdel entendit le bus arriver, un mouvement attira son regard et il vit Rayan courir vers l'arrêt de bus, en essayant de mettre sa veste tout en mangeant un pain au chocolat. Le bus s'arrêta et pour une fois Rayan arriva au bon moment. Ce dernier salua Abdel et ils montèrent dans le bus.

    Rayan : Alors, ça va ? Demanda le garçon aux cheveux ébouriffé. Il était beaucoup plus petit que Abdel, ses cheveux étaient noirs et semblaient être naturellement envahissants. 

    Abdel : Ça pourrait aller mieux si tu m'avais pas appelé a 2h du mat', en plus tu les fais jamais tes exos de math Répondit le plus grand en levant un sourcil d'un air faussement accusateur.

    Rayan voulut répondre mais partit en avant a cause du bus, il se rattrapa de justesse a la vitre. Il émit un grognement d'énervement et se retourna vers Abdel qui se retenait de rire.

    Rayan : Bah figure toi que cette fois je les ai fait ! Et j'me suis plutôt bien débrouillé ! Répliqua Rayan en agitant sa main devant Abdel d'un air provocateur et fier.

    Abdel : Ouais ouais, on va dire que j'te crois

    Quelques minutes passèrent et le bus s'arrêta devant le Collège Albert Camus. Les deux adolescents descendirent et marchèrent vers l'entrée de l'établissement.

    Les deux garçons allèrent attendre que ça sonne vers des rochers. Ils furent vite rejoints par un garçon aux cheveux bouclés une casquette vissée sur la tête. 

    Rayan : Hey Matt' ! Ça va ? Le salua Rayan avec un sourire.

    Le surnommé Matt' hocha sa tête puis bailla

    Matthew : Du coup tu les as fait tes exos de math ? Perso j'ai a peine lu la consigne, j'ai vu un mec qui s'appelait "Félix" j'ai tout fermé c'était trop pour moi.

    Rayan étouffa un rire et Abdel roula des yeux avec un sourire.

    Abdel : C'était pas très compliqué, enfin pour moi c'est facile.

    Rayan : Ouais pour toi parce que moi, tu me demandes combien font huit fois quatre j'en ai aucune idée. Dit-il en haussant les épaules.

    La sonnerie les empêcha de finir leur merveilleuse conversation et ils allèrent se ranger pour attendre leur prof.

     

    Leur Emploi du Temps commençait par les math et leur fameux exercice avec le mec qui s'appelle Félix. 

    Le cours se passa normalement jusqu'au moment ou Abdel vit Rayan lui faire des signes, le garçon essayait de communiquer, sans doute mais ça ne ressemblait pas vraiment a quelque chose de logique et compréhensible.

    Le Professeur arriva juste derrière Rayan et lui tapa la tête avec son livre puis dit :

    Prof de Math : Monsieur Foldoman, essayez vous de communiquer ? Vous avez perdu votre langue ? Ça serait sans doute une bonne chose si vos mains ne bougeaient pas autant. 

    La classe rigola a cette intervention pendant que Abdel semblait exaspéré, Rayan quant a lui attendit que le professeur retourne écrire au tableau pour faire discrètement un doigt d'honneur. Heureusement que le prof' était occupé car toute la classe rigola une nouvelle fois. Rayan se tourna vers Abdel et lui fit un signe qui voulait sans doute dire "tout va bien" ou un truc dans le genre.

    Les autres cours se passèrent normalement, et heureusement, Abdel n'aurait pas supporté que Rayan lui envoie d'autres signes aussi explicite et incompréhensible a la fois...

     

      Chapitre suivant :

    【Inachevés】: Ch.2

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique