• 【Inachevés】

     

    Chapitres :

    【Inachevés】: Ch.1

    【Inachevés】: Ch.2

    【Inachevés】: Ch.3

    【Inachevés】: Ch.4

    【Inachevés】: Ch.5

    【Inachevés】: Ch.6

    【Inachevés】: Ch.7

    【Inachevés】: Ch.8

    【Inachevés】: Ch.9 

    【Inachevés】: Ch.10

    【Inachevés】: Ch.11 

    【Inachevés】: Ch.12 

    【Inachevés】: Ch.13

    【Inachevés】: Ch.14

    【Inachevés】: Ch.15 

    【Inachevés】: Ch.16 

    【Inachevés】: Ch.17

     

     

    Présentation :

    Inachevés est une fiction qui raconte la vie de jeunes adolescent de 14 ans : Abdel, Rayan, Matthew et Vick.

     

    Synopsis

    Rainonval est une petite ville paisible, si paisible que dans certains quartier des batailles de gang peuvent avoir lieu, c'est comme ça que Abdel comprit que la vie n'était pas toute rose des fois. Devenu un jeune adolescent il doit s'occuper seul de sa vie car son père ne lui ai d'aucune d'aide. C'est avec ses trois amis Rayan, Matthew et Vick qu'il vivra des choses banales mais parfois un peu surprenante.

     

     Fiche de la Fiction :

    Ancien Titre : Projet E.C.H.O

    Année de Sortie : Août 2016

     Statut : En cours | Abandonnée 

      Genre : Humour | Aventure | Drame

     

     

  •  

    Matthew observait Rayan partir vers l'endroit ou Vick était. Le plus petit s'était porté volontaire pour aller défendre une nouvelle fois le rouquin contre les deux filles qui s'avançait vers lui. De son coté il attendait Abdel qui était resté avec leur professeur de Français sans doute pour parler de sa relation compliquée avec son père. Il était accoudé a un mûr et regardait vers la porte qui menait au hall, son ami n'allait pas restait toute la récréation a parler quand même. Il reporta son regard vers le fond de la cours pour voir comment Rayan s'en sortait avec les autres, il remarqua une fille qu'il n'avait jamais vu avant, elle était a coté de Vick mais Matthew était trop loin pour bien la voir.

    Un bruit de porte le tira de son observation, il tourna immédiatement la tête vers la personne qui venait d'arriver dans la cour et dés qu'il vit Abdel il se précipita sur lui et faillit le renverser.

    Abdel - Houla fais gaffe ! Fit celui qui venait d'arriver en évitant de justesse son ami aux cheveux bouclé.

    Matthew - Désolé mais ça fait tellement longtemps que je t'attend que j'ai l'impression que t'étais pas la pendant trois cent ans. Marmonna l'autre garçon en s'écartant un peu. Sinon comment ça s'est passé ? Elle t'as dit quoi ? 

    Abdel - Elle va demandé a voir mon père, j'sais pas si ça va arrangé ou empirer les choses mais on peut toujours voir ce que ça donne. Expliqua Abdel en haussant les épaules, peu convaincu de l'utilité d'un rendez vous avec son père. Il se gratta la tête avant de remarquer que Rayan n'était pas avec Matthew. Il est ou Rayan ?

    Matthew se tourna et montra le fond de la cour du doigt :

    Matthew - Il est partit voir si Vick avait besoin d'aide pour se débarrasser de Laetitia et Oceanne. D'ailleurs ça a dû marcher vu qu'elle sont parties.

    Effectivement, il avait raison, les deux filles avaient rebroussées chemin et on pouvait voir Vick parler avec Rayan et la fille qu'ils ne connaissaient pas. Le plus agé proposa d'aller les rejoindre, ce a quoi Abdel répondit oui. Il n'avait plus envie de penser a tout ce qu'il s'était passé avant et voulait juste être avec ses amis. En s'approchant les deux garçons virent la fille a lunette partir en faisant un petit signe a Vick et en souriant puis Rayan et Vick vinrent a leur rencontre. Rayan fit le premier a parler en voyant Abdel : 

    Rayan - Alors comment ça s'est passé ?

    Abdel - Ils vont convoquer mon père mais bon j'ai pas trop envie d'en parler. Marmonna Abdel en mettant ses mains dans ses poches.

    Il eut un petit blanc de quelques instants avant que Matthew qui cherchait du regard la jeune fille a lunette qui était avec ses deux autres ne dise :

    Matthew - D'ailleurs c'était qui la fille qui était avec vous ? 

    Vick - Oh heu juste une amie, elle s'appelle Najma et elle est dans ma classe. Répondit Vick d'un air un peu ailleurs. Matthew émit un petit ricanement avant de taper l'épaule du rouquin avec un grand sourire.

    Matthew - "Juste une amie" ? Pfff mais t'as vu le regard qu'elle te lançait ? Tu fais un malheur avec les filles, tu devrais vraiment nous dire ton secret !

    Vick eut un mouvement de recul en entendant le mot "secret" et se gratta le bras nerveusement. Abdel remarqua le changement d'attitude du garçon en vert et fronça les sourcils d'un air perplexe tandis que Rayan poussa un peu Matthew.

    Rayan - C'est pas le moment mec ! Enfin j'veux dire... Vick a sans doute... Un truc que nous on a pas, enfin t'sais le coté "timide" ou un truc dans le genre non ? Répliqua le petit aux cheveux ébouriffé en fixant le plus grand.

    Matthew - Le coté "timide" c'est pas ce qui rend attirant les filles ? M'enfin c'est sûr que nous on l'a pas vraiment le coté timide voire pas du tout, on est pas très mignon non plus d'ailleurs... Ouais en fait jvois pourquoi t'attire les meufs Vick. 

    Vick se sentait un peu mal a l'aise avec tout ça mais la sonnerie le sauva des étranges conversation que menait toujours Matthew. Il soupira et alla se ranger dans le rang de sa classe tout comme ses trois autres amis. Il fut rejoint par Najma qui attendit bien que le groupe de garçons soient assez loin pour les entendre et essaya de faire connaissance avec le rouquin. 

    Le reste de la journée se passa normalement jusqu'a la fin des cours. Abdel et Rayan venaient de rater de le bus a cause de Matthew qui les avaient retardé a la sortie et étaient obligé de marcher jusqu'a leur immeuble. Abdel réfléchissait a ce qu'il allait dire a son père, il espérait qu'il n'ait pas bu sinon ça allait vraiment lui compliquer la tâche... Son esprit finit par s'attarder sur un autre sujet qui était tout aussi interessant : Vick. Cette fois il savait que son ami lui cachait quelque chose et il voulait savoir quoi. Il avait remarqué que lui et Rayan s'étaient aussi rapproché, certes ils étaient amis mais avant les deux garçons n'étaient pas souvent vu ensemble. Ces deux la devaient sans doute cacher des choses ou alors Abdel commençait vraiment a débloquer et a s'imaginait des choses.

    Abdel - Hey t'as remarqué que Vick est un peu bizarre des fois ? Demanda soudainement Abdel à Rayan vu qu'ils n'avaient rien a se dire. Ce dernier tourna brusquement sa tête vers lui en arquant les sourcils.

    Rayan - C'est a dire ? 

    Abdel - Me dit pas que t'as jamais remarqué parce que c'est assez visible quand même. J'veux dire il aime pas quand on s'approche de lui et il réagit toujours mal quand on lui fait des réflexion par rapport aux filles ou des trucs comme ça.

    Rayan - Toi non plus t'aime pas quand on s'approche de toi et moi aussi, surtout si c'est Matthew en fait. Personne ne voudrait être toucher par ce mec on sait pas ou ses mains ont traînées... Marmonna-t-il en reniflant de dégoût.

    Abdel réfléchit a toute vitesse, peut être que si Rayan et Vick étaient si proche comme ça du jour au lendemain c'était bien pour une raison non ? Ils avaient dû se partageaient un secret pendant que lui et Matthew n'étaient pas avec eux ça devait être ça...

    Abdel - Dit Rayan... Commença le plus grand, son ami le regarda pour savoir ce qu'il voulait lui demander. Est ce que Vick t'as dit un truc ? Genre un secret ou quelque chose dans le genre ? Parce que je me demande si Vick est pas...Heu je sais pas trop en fait, genre gay ou un truc dont il a p'tre honte. Dit-il en haussant ses épaules.

    Rayan eut une petit rire nerveux avant de faire :

    Rayan - Mec si tu savais... Enfin j'veux dire non il est pas gay c'est pas ça, c'est...plus compliqué que ça en fait. Mais j'ai promis que j'allais rien dire alors déso pas déso. Fit le plus jeune en allant plus vite avec un petit air fier de la phrase qu'il venait de dire, il sentait très bien que Abdel était curieux et lui dire ça ne faisait que le pousser a en savoir plus.

     Abdel renifla avec mépris, Rayan se fichait de lui maintenant. Il avait bien eut raison de se poser toutes ses questions, il se passait bel et bien quelques chose de bizarre avec Vick ! Mais le seul qui le savait ne voulait rien lui dire mais au fond il savait que si c'était un secret de Vick c'est qu'il valait mieux ne pas le dire a quelqu'un sinon ça aurait de mauvaises conséquence. Au final ils continuèrent leur routes en silence jusqu'a ce qu'ils arrivent vers le quartier ou ils habitaient. C'était un quartier banale digne de n'importe quelle banlieue, leur immeuble se trouvaient dans la même zones mais légèrement éloigné les un des autres. Il remarqua deux adultes en train de faire le tours des immeubles, il les avait déjà vu avant et a chaque fois ils faisant exactement la même chose mais cette fois ci il vit qu'un autre homme les avaient rejoint. Il était grand et très maigre presque comme un squelette ce qui fit frissonner le garçon. Il donna un coup de coude a Rayan pour qu'il regarde les trois adultes qui étaient un peu flippant.

    Rayan - Wow... Vaut mieux pas trop s'approcher d'eux, j'ai pas confiance... Marmonna-t-il en passant dans par un chemin loin des adultes.

    Abdel - Ouais moi aussi, ils font flipper... J'crois que c'est des trafiquants ou un truc comme ça. Je pensais pas que ça allait continuer jusqu'au Sud j'espère qu'il se passera rien...

     Abdel regarda pour la dernière fois derrière lui pour voir ce qu'ils faisaient et croisa le regard du grand maigre. L'homme ne regardait pas derrière Abdel ou devant lui, non il le regardait lui de ses yeux noirs cernés. En plus d'être grand et maigre il avait une peau blanche comme si il ne sortait jamais de chez lui. Il était mal rasé aussi ce qui accentuait cet air asocial qui se dégageait de cet étrange personnage.  Le garçon ne voulut pas voir l'homme plus longtemps et suivit rapidement Rayan qui était déjà en train de s'éloigner.

     

    Chapitre suivant :

    ///

     


    20 commentaires
  •  

    La sonnerie retentit dans tout le collège, c'était la récréation. Tout le monde rangea ses affaires et se leva pour sortir des classes, Rayan et Matthew attendaient Abdel mais leur Professeur de Français, car c'était cette matière qu'ils avaient avant la récréation, marmonna quelque chose a Abdel et fit signe aux deux autres enfants de partir. Matthew voulut protester mais Rayan lui tapota l'épaule pour lui dire de sortir et de laisser le prof avec Abdel.

    Ils savaient très bien pourquoi la jeune femme qui enseignait dans cette classe voulait le voir, Abdel était fatigué et marqué au visage, elle n'était pas stupide non plus et savait les problèmes familiaux que le jeune garçon avait.

    Rayan et Matthew venait de sortir pour aller dans la cour, le plus petit soupira en donnant un coup de pied dans un caillou.

    Rayan : Putain... Quelle merde... Marmonna-t-il en mettant ses mains dans ses poches et en regardant le sol.

    Matthew tournait souvent sa tête vers l'intérieur du bâtiment pour voir si Abdel arrivait mais il ne vit rien a chaque fois qu'il vérifiait. Il pivota vers la cour en chercha du regard leur autre ami, Vick, au début il ne vit pas le rouquin mais finit par le repérer tout au fond de la cour, accoudé a une pierre.

    Mais le rouquin n'allait pas rester tranquille, deux filles s'approchaient dangereusement de lui, ce n'étaient pas n'importent quelles filles en plus... Laetitia et Océanne.

    Matthew donna un coup a Rayan qui rêvassait en attendant Abdel :

    Matthew : Mec, c'est la merde t'as raison entre Abdel et son père et maintenant regarde la bas : Il montra du doigt la ou Vick était et montra par la même occasion le danger qui arrivait droit dans sa direction.

    Rayan : Oh putain manquait plus que ça... Marmonna Rayan une nouvelle fois.

    Les deux garçons se regardèrent pendant quelques secondes, que devaient-ils faire ? Rester pour attendre Abdel et s'assurer qu'il aille bien ou voler au secours de Vick qui aillait sans doute passer un mauvais quart d'heure surtout avec le duo Laetitia/Oceanne. Rayan prit une grande respiration et s'avança d'un pas puis se tourna vers Matthew :

    Rayan : Reste la pour attendre Abdel, moi je vais voir comment ça va tourner avec les filles, d'accord ? Déclara le plus petit, c'est la décision la plus logique qu'il avait pu trouver, ils ne pouvaient pas abandonner deux de leurs amis au détriment d'un autre alors se séparer était peut être la meilleure des choses.

     

    Vick était perdu dans ses pensées, il attendait ses amis comme a son habitude mais n'avait pas remarqué que deux personnes venaient vers lui. Oceanne et Laetitia bien sûr, la plus petite était habillée d'une jupe violette et d'un collant noir et portait une veste en jean tandis que celle qui l'accompagnait était vêtu d'un jean déchiré et un top noir. Le rouquin revint a la réalité un peu trop brusquement en les voyant s'arrêter devant lui.

    Laetitia : T'aurais pas des excuses a faire a Oceanne ? Non j'veux dire, humilier une pauvre fille pour faire le beau devant ses potes c'est pas tellement glorieux. Commença la brune d'un ton sec en montrant Oceanne, qui bizarrement arborait une expression larmoyante comme si elle était sur le point de pleurer mais ça sonnait faux, elle jouait la comédie, certainement pour faire croire a Laetitia que Vick lui avait dit des choses horribles.

    Vick : Ecoute, j'ai rien fait d'horrible, j'ai pas essayé de la tuer non plus. Elle m'a énervé et je lui ai juste dit ce que je pensais, c'est tout. Expliqua calmement Vick, il semblait avoir un peu plus d'assurance que les autres fois.

    Oceanne : Ah oui ? Et quand tu m'as menacée t'as pas voulu me tuer peut être ?! S'étrangla la blonde d'une voix faussement indignée.

    Vick soupira, ne sachant plus vraiment quoi répondre il n'avait pas tellement envie de continuer cette discussion, surtout avec elles. Rayan commençait a arriver vers la ou tout ce passait mais quelque chose l'arrêta dans son mouvement pour défendre Vick : Une fille sortit subitement de nulle part et s'interposa entre le rouquin et le duo. Elle faisait la taille de Vick, avait des lunettes noires et des cheveux bouclés attachés en queue de cheval, sa peau était mâte. Elle portait aussi une grosse veste noire avec un T-shirt bleu et un pantalon gris.

    Fille : Hey, vous croyez pas que cette histoire est un peu stupide ? Désolé de me mêler de ce qui me regarde pas mais j'ai malencontreusement écouté toutes vos conversations, depuis le début en fait même. J'ai aussi entendu ta version...heu... Oceanne c'est ça ? Mais je connais Vick et... Elle s'arrêta pendant une seconde. Il n'est pas comme ça, sérieusement si il dit qu'il s'est énervé alors oui mais je ne pense pas qu'il ai dit les choses que tu as répétées a Laetitia. Déclara-t-elle

    Laetitia : Pour qui tu te prend toi ? Pour une Super Héroïne a venir fouiller dans les histoires des autres ? Pfff... Pesta la plus grande du groupe. Mais attend... C'est toi Najma non ? Oh mais oui tu te mêle toujours des affaires des autres ! Retourne pleurer chez ta mère comme tu faisais avant ça nous ferra des vacances, on veut pas revoir ta sale tête !

    La dénommée Najma recula face a la violence des propos de Laetitia, visiblement elle avait touché un point sensible, Najma était dans la classe de Vick, il avait souvent entendu des histoires sur elle mais ne lui avait jamais vraiment parlé pourtant elle semblait gentille... C'est a ce moment précis que Rayan entra en scène, il en avait suffisamment vu et entendu cette fois.

    Rayan : Wow wow wow, on va se calmer la, alors ouais c'est la foire tout le monde s'incruste et fout le bordel mais ça va cinq minutes. Alors toi et ta petite Oceanne vous allez les laisser tranquilles et tout finira bien pour tout le monde okay ? 

    Laetitia regarda Rayan de haut et dans les yeux. A chaque fois qu'il intervenait, Laetitia arrêtait et il le savait. Rayan était-il son point faible ? Il n'était pourtant pas très grand ni très intimidant...

    Laetitia : Tss... Finit-elle par lâcher avant de se détourner sous le regard étonné d'Oceanne qui n'avait rien comprit a ce qui venait de se produire.

    Oceanne : Tu vas pas me dire que tu vas te laisser marcher dessus par ce ... ce... ce minuscule truc ! 

    Rayan : Eh tu t'calmes toi ! J'suis pas minuscule et j'te ferrais signaler qu'on fait pratiquement la même taille toi et moi alors hein ! S'indigna le garçon au cheveux ébouriffés.

    Oceanne finit par suivre Laetitia malgré ce que venait de dire Rayan. Najma soupira de soulagement puis se tourna vers Vick :

    Najma : Désolé de m'être incrusté dans cette histoire mais ça va faire un baille que je t'observe toi et tes amis et je te trouve super cool mais j'ai jamais osé venir te parler, enfin j'veux pas te faire peur en disant que je vous observe ou quoi je suis pas une stalkeuse flippante enfin voila quoi... Marmonna la jeune fille, gênée.

    Vick : Oh heu non ça va c'est pas grave. Répondit simplement le rouquin en haussant ses épaules.

    Najma : Heu je veux pas me montrer indiscrète mais je dois t'appeler comment ? Vick ou Vicky ? Finit par demander Najma en remettant ses lunettes.

    Cette question fit sursauter Vick, et Rayan se retourna vers eux en fronçant les sourcils comme si il avait mal entendu ce que venait de dire la nouvelle venue. En voyant les expressions des deux personnes qui lui faisaient face elle comprit son erreur.

    Najma : Oh non merde je crois que j'ai gaffé... Murmura-t-elle en mettant ses mains devant sa bouche

    Rayan regarda Najma puis Vick qui avait l'air terriblement mal a l'aise et regardait le sol. Il s'approcha un peu, toujours l'air perdu.

    Rayan : Vi...Vicky ? Il cligna plusieurs fois des yeux. Qu'est ce que... Il regarda Vick en détail et plissa ses yeux. Attendez vous êtes en train de me dire que Vick s'appelle en fait Vicky et que donc c'est une fille ? Oh putain c'est quoi cette journée... Marmonna Rayan qui ne savait plus ou il en était.

    Najma : Je suis désolé je voulais pas dire ça, je voulais pas... Elle regarda Rayan puis Vick. Je gâche toujours tout c'est horrible

    Vick renifla puis leva sa tête vers Najma puis vers Rayan, son regard était brouillé par des larmes causées par le stress mais il passa sa mains sur ses yeux pour essayer d'arrêter de pleurer.

    Vick : C'est pas grave, fallait bien que ça arrive un jour... J'suis même plutôt contente que ça arrive de cette façon au final. Déclara Vick d'un voix cassée qu'elle chassa en toussant un bon coup.

    Rayan alla s'affaler contre le mûr qui se trouvait juste derrière eux, l'air pensif et toujours secoué par les événements. Najma ne savait plus ou se mettre et était vraiment mal a l'aise.

    Najma : Je suis désolée... Répéta la fille aux lunettes

    Rayan : Ecoutez...C'est pas si grave que ça Finit-t-il par dire en regardant Vick et Najma. Déjà toi arrête de d'excuser, c'est fait, c'est fait, a quoi bon se morfondre c'est pas la fin du monde et de deux... Ecoute Vick ou Vicky comme tu veux... J'crois que c'est de notre faute aussi, c'est vrai j'me souviens très bien de comment on s'est connus. C'était encore avec Laetitia et tout le bordel... On t'as prit pour un mec et tu nous a rien dit.

    Vick : C'est ma faute aussi j'aurais dû vous le dire mais j'ai pas osé... J'avais peur que vous alliez m'abandonner parce que j'étais une fille ou que vous alliez agir différent pour pas me choquer ou des trucs comme ça...

    Najma continua de bouger ses mains dans tous les sens, ce qui traduisait son stress malgré le fait que Rayan lui ai dit que ce n'était pas grave, elle finit par s'excuser une nouvelle fois et leur dit au revoir. Vick allait certainement essayer de la revoir plus tard, peut être qu'elle pourrait bien s'entendre... Rayan repéra au loin Matthew et Abdel qui parlaient et proposa a Vick d'aller les rejoindre pour savoir comment ça s'était passer avec la prof de Français, il lui promit aussi de ne parler a personne de ce qu'il venait de se passer, en tout cas pour le moment...

     

    Chapitre suivant :

    【Inachevés】: Ch.17

     


    32 commentaires
  •  

    Après avoir manger quelques croissants, Tobias fit remarquer qu'il faisait beau et qu'il avait cessé de pleuvoir depuis hier. Il décida de raccompagner Matthew et Vick chez eux en voiture pour éviter qu'ils aient a prendre le bus.

    David repartit chez Tobias et Rayan resta tranquillement chez lui. Abdel fut le dernier a partir, habitant l'immeuble juste a coté de celui de Rayan.

     Il arriva enfin devant la porte de chez lui et l'ouvrit.

    Il n'y avait aucun bruit dans l'appartement ce qui dérangea un peu Abdel, il marcha vers le salon pour voir que son père était assis sur le canapé, une bouteille de bière vide était posé sur la table a coté de quelques feuilles... Il sursauta quand son père leva sa tête vers lui d'un air a la fois fatigué et en colère.

    Amine : Abdelhakim, tu peux venir y a des trucs qu'on doit mettre au clair... Marmonna son père en regardant les feuilles qui étaient sur la table.

    Abdel sentit soudainement son cœur battre plus fort et il s'approcha pour être en face du canapé et de la table. Son père sentait l'alcool, les feuilles qu'il fixait était des ancien contrôle que Abdel avait raté et avait caché quelque part dans sa chambre pour ne pas qu'il tombe dessus... Mais apparemment il ne les avait pas assez bien caché. Il déglutit et se sentit très mal.

    Qu'est ce qu'il pouvait bien se passer dans la tête de son père a ce moment précis ? Qu'est ce qu'il allait lui dire ? Il semblait calme mais son visage était crispé... Abdel remarqua du sang séché sur le T-shirt et le bras de son père, qu'est ce qu'il s'était passé ? Il devait sans doute s'être blessé avec du verre...

    Amine : Tu peux m’expliquer ces notes ? Hein ?! Tu croyais peut être que je n'allais pas les trouver, est ce que tu me prend pour un con ?! Cria-t-il d'un coup en tapant du poing sur la table, ce qui fit sursauter le garçon.

    Abdel : Heu non je... Essaya d'expliquer Abdel en regardant vers le sol.

    Son père se leva du canapé, Abdel recula par instinct en le voyant s'approcher de lui. Il vit le poing de son père se serré, il recula encore, son père le prit par le col de son sweat et Abdel eut un sursaut, il lui donna un coup de poing dans le ventre se qui coupa la respiration d'Abdel pendant quelque seconde, il essaya de se dégager de l'emprise de son père mais celui ci lui redonna un coup.

    Amine : Tu crois que ta mère serait fière de savoir que son fils a des notes de merde et qu'il finira a la rue ?! 

    Abdel sentit les larmes lui monter et sa vue se brouilla, il essaya de se retenir de pleurer et de continuer de se débattre mais son père continua avant de le jeter a terre. Abdel tomba lourdement sur le carrelage et une violente douleur lui tordit le ventre, ses yeux lui piquaient et il ne voyait plus rien.

    Son père respirait fortement et essaya de se calmer en faisant dégager les choses qui lui bloquait son chemin.

    Abdel essaya de se relever en regardant la direction vers laquelle son père était partit, il essaya de contrôler toutes les émotions qui venait de le traverser et se releva en se tenant au mûr. Il respira calmement et se dirigea a petit pas vers sa chambre en essayant de ne pas croiser son père.

     

    Vick sortit de la voiture de Tobias et lui fit un signe d’au revoir. Il monta les petites marches d'une grande résidence et ouvrit la porte.

    Il passa devant la cuisine et sa mère était en train de nettoyer les plaques de cuisson. Elle était grande et rousse. Il soupira et se dirigea vers le couloir mais sa mère l'interpella :

    Elisabeth : Ah ma chérie tu es enfin rentrée ! J'étais très inquiète tu sais ! Je ne fais pas confiance a cet homme qui était avec vous... Marmonna-t-elle en se dirigeant vers Vick.

    Vick : C'est quand même lui qui m'a ramener tu sais. Fit remarquer le rouquin.

    Elisabeth : Oui oui...Il s'occupe aussi de ce Rayan aussi hein ? Tu devrais vraiment me présenter tes amis, je n'aime pas trop ça... Avec ce Abdel... Je suis sûre qu'ils ont de mauvaise influence sur toi, regarde comment tu es habillée !

    Vick regarda ses vêtement puis releva sa tête vers sa mère en haussant les épaules.

    Vick : J'ai toujours était habillé comme ça je crois... Et puis ils sont bien ces vêtements non ?

    Elisabeth : Tu te fiches de moi ! Tu es habillée comme ces racailles de banlieue ! Voyons Vicky, sois plus féminine ! Tu as 14 ans maintenant ! Tu es une femme, tu ne peux pas l'ignorer.

    Vick : Vick, mon nom c'est Vick et je m'habille comme je veux, c'est toi qui devrait essayé de m'accepté comme je suis. Répondit-il en lui tournant le dos et en reprenant son chemin.

    Elisabeth : Tu vas me parler sur un autre ton s'il te plait ! Cria-t-elle

    Vick se retourna vers elle et haussa un sourcils.

    Vick : Ben... J'ai pas changé de ton c'est toi qui t'énerve, moi j'ai juste dit la vérité, après si t'essaye pas de me comprendre c'est pas ma faute. Dit-il en rentrant dans sa chambre.

     

    ...

    Le week end passa lentement, chacun en ayant marre qu'il ne se passe rien ou marre de leur parents...

    Le bus s'arrêta devant le collège Albert Camus. Abdel en descendit, il avait des bleu sur les bras et des égratignures sur le visage.

    Il fut vite rejoins par Rayan qui écarquilla les yeux en le voyant.

    Rayan : Oh merde mec... ça s'est mal passé avec ton père il s'est passé quoi ? Lui demanda Rayan tout en marchant a ses cotés.

    Abdel : Il a trouvé des eval ou j'avais foiré... Il avait bu et... et voila... Marmonna-t-il avec un air fatigué.

    Rayan : Putain...

    Ils arrivèrent aux portail du collège et Matthew et Vick les rejoignirent, ils s'inquiétèrent pour Abdel en le voyant mais il haussa simplement les épaules en regardant le sol.

    Vick alla rejoindre sa classe et les trois autres amis montèrent avec leur prof de math.

     

    Chapitre suivant :

    【Inachevés】: Ch.16

     


    37 commentaires
  •  

    Tobias ferma la porte de la chambre de Rayan puis alla dans la salon, la ou se trouvait David.

    Il était sur le canapé et fumait tranquillement sa cigarette. Le salon était a moitié éclairé pour ne pas réveiller Anaïs qui malgré tout ce bordel dormait toujours...

    Tobias s'installa sur le canapé a coté de son ami, qui le dépassait de plusieurs centimètre.

    Tobias : Faut vraiment qu'on parle toi et moi... Marmonna-t-il en le regardant du coin de l’œil.

    David posa sa cigarette et tourna sa tête vers lui en fronçant ses sourcils.

    David : C'est ce que t'as dit ta "copine" quand elle a laissé sa boite de tampon chez toi avant de te larguer ? Demanda-t-il en ricanant.

    Tobias : Non mais, sérieusement... Il eu un petit silence et David le regarda dans les yeux. La première fois que t'es venu dans mon lit c'était un accident ? Sérieusement ? Mais personne ne s'allonge dans un lit par accident ! S'indigna Tobias, décidément, il s'indignait beaucoup aujourd'hui...

    David : Ah ouii çaa... Il eut un petit rire nerveux. J'avais froid sur ton canapé en fait... Marmonna-t-il d'un air gêné.

    Tobias : D'accord et donc dans ta logique a toi si t'as froid au lieu d'aller prendre une couverture tu t'incruste dans le lit des autres ? Et les autres fois t'avais froid aussi ?

    David : Heeu...Non

    Tobias soupira et s'affala sur le canapé. David reprit sa cigarette et continua de la fumer comme si tout était normal.

    Le plus grand regarda son ami tout en fumant sa cigarette.

    David : D'ailleurs c'est quoi le problème avec... l'autre Dumay la je sais plus c'est quoi son nom...

    Tobias : Vick ? Contente toi de suivre la marche... C'est une histoire compliqué... Se contenta de répondre l'adulte a lunette.

    David : C'est aussi une histoire compliqué le truc avec le p'tit Abdel ? Je connais un peu son père et ton frère m'a appelé pour me dire que tu l'avais appelé par rapport a sa femme... L'informa-t-il en croisant ses bras.

    Tobias : M'en parle pas c'est super compliqué comme truc... D'après mon frère, Samira, sa mère serait pas morte par accident, l'impact de la balle serait beaucoup trop précis pour être celle d'une balle perdue... Le père est un ancien trafiquant de drogue d'après son cassier judiciaire mais aurait arrêté quand il a rencontré sa femme. Apparemment, des gens lui en veule et maintenant c'est un dépressif alcoolique d'après son fils...

    David : Ah ouais quand même... Tu crois que c'était des mecs qui lui en voulait qui on buter sa femme ? C'est chaud pour eux quand même...Surtout pour le gosse quoi. Répondit le plus grand.

    Tobias : Ouais... Dit Tobias en baillant. 

    Tobias allait sans doute finir par s'endormir vu sa position sur le canapé. David profita de ce petit moment ou ils étaient seul et a coté pour poser sa tête sur l'épaule de son ami a lunette. Celui ci coula un regard vers lui et marmonna :

    Tobias : Qu'est ce que tu fous ?

    David : J'essaye de dormir comme tu peux le remarquer

    Tobias : Je suis pas un coussin mec, en plus tu pues de la gueule. Répondit le plus petit en le repoussant.

    David se leva et regarda Tobias affalé sur le canapé.

    David : Si je me lave les dents, tu me fais un bisou ? Demanda-t-il en souriant comme un enfant

    Tobias lui répondit en lui lançant un coussin dans la gueule.

    Tobias : Tais toi et va te laver les dents, y a des brosse a dents neuve dans le placard, les parents de Rayan remarqueront pas qu'on en a prise une.

    David alla dans la salle de bain, encore une fois, en espérant que cette fois le rideau de douche n'essaye pas de l'attaquer...

    Tobias ferma les yeux pour se reposer un peu puis finit par s'endormir, David revint après s'être lavé les dents et vit Tobias dormir sur le canapé. Il haussa les épaules et s'installa a coté de lui, après tout il avait l'habitude de dormir sur un canapé...

     

    Le lendemain, Rayan se réveilla un peu avant les autres, il s'étira et se releva un peu. D'après son réveil, il était 10h23, en principe il se levait plus tôt mais hier il s'était passé beaucoup de chose...

     Il regarda vers l'endroit ou ils avaient mit les matelas gonflable et vit que les autres dormaient encore. Matthew ronflait presque tandis que Abdel et Vick dormaient paisiblement. 

    Rayan se leva et essaya de ne pas faire de bruit pour ne pas les réveiller.

    Il ouvrit la porte et s'avança, devant sa chambre se trouvait le salon. Il se demandait si Tobias et David avaient dormit ici et il alla voir dans la salon pour voir si ils étaient réveillés...

    Effectivement les deux adultes étaient bien dans la salon mais...Ils dormaient encore, et sur le canapé en plus... Et ensemble aussi. David était presque sur Tobias, ce qui n'avait pas l'air de déranger l'autre.

    Rayan se reteint de rire en les voyant et partit dans la cuisine pour préparer de quoi manger...

     Pendant ce temps Abdel bougea un peu et se réveilla doucement, son mouvement réveilla Vick.

    Il se releva un peu et regarda tout autour de lui. Son regard croisa celui de Vick qui s'était tourné vers lui, le rouquin se releva aussitôt. Abdel le salua et il se tourna vers Matthew qui dormait toujours.

    Vick se leva et essaya de marcher jusqu'a la porte pour ne pas réveiller celui qui dormait mais la porte grinça. Matthew sursauta et marmonna quelque chose d'incompréhensible avant de lever sa tête vers Vick en plissant les yeux.

    Matthew : Il est quelle heure ? Marmonna-t-il encore a moitié endormit

    Abdel : dix heure et demi. Lui répondit son ami en suivant Vick.

    Matthew se leva avec difficulté et les suivit.

    Rayan était dans le couloir en train de manger un croissant, il avait sans doute dû entendre ses amis se réveiller. 

    Rayan : Ah les gars vous tombez bien, venez voir ! Chuchota Rayan en allant vers le salon.

    Les trois amis se regardèrent d'un air de dire "qu'est ce qu'il y a de si important a voir dans le salon ?" puis allèrent dans la dite pièce.

     Rayan pointa du doigts les deux adultes en train de dormir sur la canapé.

    Matthew se mit a ricaner en les voyant tandis que Abdel pouffa discrètement.

    Rayan : J'avais bien dit que Tobias nous cachait quelque chose. Dit-il en croisant ses bras

    Ce dernier bougea légèrement en entendant Rayan, il ouvrit les yeux lentement encore endormit... Puis les écarquilla soudainement, parfaitement réveillé en voyant que David était a moitié en train de lui faire un câlin. Il remit ses lunettes qui avaient glisser pendant qu'il dormait et poussa David en regardant le groupe qui se marrait toujours.

    David marmonna quelque chose avant d'ouvrir les yeux.

    David : Mais je dormais bien la...

    Tobias : Oui mais non, je t'ai déjà dit que j'étais pas un coussin ! 

    David : Oh ça va on est seul... Puis il se retourna vers le couloir en entendant les rires des jeunes et soupira. ...Et merde

    Matthew : Alors, les gars on nous cache des choses ? Ricana-t-il

    David : Figure toi que malgré le fait qu'on dormait ensemble, il ne s'est rien passé et il n'y a rien entre lui et moi

    Tobias : A force de répéter ça j'ai l'impression d'entendre un mensonge alors que c'est vrai mais c'est tellement pas crédible...

    Abdel : Totalement pas crédible en fait mais si jamais y a un truc entre vous on s'en fout nous hein

    Rayan : Ouais

    Tobias : Oui mais la y a rien du tout donc gardez vos message pour d'autres couples

    Matthew : Ouais ouais, bon moi j'ai faim y a des truc a bouffer ici ? Demanda-t-il en allant vers la cuisine.

    Les autres le suivirent et Tobias fit du café pour lui et David pendant que les quatre amis mangeaient tranquillement des croissants.

     

    Chapitre suivant :

    【Inachevés】: Ch.15

     


    17 commentaires
  •  

    Le groupe était toujours dans le salon. Un silence gênant s'était installé, David était toujours en train de s'habiller dans la salle de bain vu les bruits qu'ils faisait...

    Oui, parce que cet homme en plus de s'incruster chez les gens en caleçon pour bouffer des pizza, n'était aussi pas très discret quand il s'habillait... Comment on peut faire du bruit en s'habillant ? Et bien c'est une bonne question...

    Tobias marcha vers le couloir ou la salle de bain se trouvait, ces bruits n'étaient pas vraiment normaux en fait... Tobias regarda la porte d'un air blasé et légèrement dégoutté... Il connaissait bien David, ce type la n'avait aucune limite et personne n'oserait imaginé quelle choses étranges se passaient dans cette pièce...

    Tobias secoua sa tête pour éviter de penser a de chose vraiment trop choquante. Un gros bruit le fit sursauter, venant bien sûr de la salle de bain. On aurait dit qu'une chose métallique était tombé...

    Le groupe d'adolescent arriva dans le couloir, sans doute alarmé par le bruit.

    L'adulte s'approcha de la porte et toqua timidement dessus.

    Tobias : Heu...ça va la dedans ? Demanda-t-il 

    La voix de David lui répondit a travers la porte :

    David : Ouais ça va nickel, je me bat juste avec ton rideau de douche mais je crois que je suis en train de gagné ! 

    Tobias cligna des yeux, incrédule. Pourquoi il se battait avec son rideau de douche ?

    Tobias : Mais qu'est ce que tu fous en fait ? Enfin a part te battre contre le rideau de douche... Déjà est ce que je peux rentré ? Demanda l'adulte a lunette.

    David répondit qu'il pouvait rentré juste avant qu'un gros "boom" se fasse encore entendre. Tobias ouvrit la porte et vit David part terre avec le rideau de douche sur la gueule. Des millions de question traversèrent l'esprit du barbu mais il finit par simplement demander :

    Tobias : Heu...ça va ? 

    David : Bon au final c'est le rideau qu'a gagné mais j'ai faillis l'avoir ! Marmonna son ami en enlevant le rideau de douche de son corps.

    David se releva et contre toute attente...Il était toujours en caleçon.

    Tobias : Mec ça fait dix minute que t'es la dedans et tu t'es toujours pas habillé ?! Fit remarquer Tobias en essayant de ne pas s'énerver.

    David : Figure toi que j'étais en train de mettre mon pantalon quand soudainement, ton rideau de douche a voulut me tuer. Oui parce que décidément tout le monde veut me tuer ici...

    Tobias lui lança un regard mauvais et lui lança le pantalon qui était par terre dans la gueule, ce qui voulait sans doute signifier "habille toi gros con".

    David prit le pantalon et l'enfila, puis il prit un t-shirt qui traînait et le mit, Tobias se retourna vers lui quand il eut finit et remarqua que le T-shirt que portait son "ami" lui était familier...

    Tobias : Mais c'est pas vrai c'est un de mes t-shirt ça ! S'indigna Tobias encore une fois.

    David : Eh oh j'suis habillé au moins, ah moins que tu préférerais que je soit torse nu, t'sais ça me dérange pas moi... Ricana-t-il en le regardant.

    Tobias : Ouais bon garde le... Marmonna-t-il encore une fois puis il sortit de la salle de bain.

     

    Les quatre adolescent, quant a eux étaient retourné dans le couloir pour laisser les deux adultes entre eux. Ils discutaient tranquillement :

    Matthew : Tss...J'ai l'impression de me faire remplacer par DavidLarge la...C'est moi le mec marrant et chelou de l'histoire nan mais ! Protesta le plus âgé.

    Abdel : Il est un peu chelou je trouve... Sérieux comment il a fait pour rentrer alors que Tobias avait fermer l'appart ? Demanda Abdel qui en était rester a cette question.

    Tobias arriva a l'endroit ou le groupe parlait, il soupira puis s'vança vers eux :

    Tobias : Bon on devrait chercher un truc pour que vous dormiez non ?  

    Rayan : Ah bah quand même ! ça fait une heure qu'on poireaute a cause de l'autre mec chelou la...

    David arriva derrière Tobias en tenant quelque chose dans les mains, cette fois il était complètement habillé et avait attaché ses cheveux.

    David : L'autre mec chelou comme tu dis il a pas finit de vous faire chier... D'ailleurs en parlant de vous faire chier, j'ai trouvé cette jolie petite boite de tampax... Tobias ?

    Tobias se tourna rapidement vers lui et regarda la boite.

    Tobias : Ecoute, ça n'a rien a voir avec ce que tu penses, ça date de quand j'avais encore une copine, elle a dû l'oublier. Se défendit l'adulte en rougissant.

    David : Wow, t'as eu une copine ? Toi ? Bravo... N'empêche que ça doit dater vu l'état de la boite... Si ça s'trouve tu fais juste des chose avec et... Il fit tomber la boite par dégoût. Eww... En fait je préfère pas y penser... Enfin, heureusement que tu caches pas Maître Gims dans ton placard plutôt que de vieux tampon. Il marmonna sa dernière phrase.

    Tobias : Et c'est toi qui dit ça ? C'est du foutage de gueule...

    Rayan : DOOONC , les matelas... S'impatienta Rayan, les bras croisé.

    Tobias se retourna vers lui et tenta de répondre quelque chose mais David le coupa :

    David : Vous cherchez des matelas ? Ah ouais j'crois qu'il y en a dans le placard... C'était la ou je dormais avant...Enfin sur les matelas hein pas dans le placard... Dit le grand en partant vers l'autre couloir.

    Vick : On va devoir dormir sur des matelas ou IL  a dormit ? Déglutit le rouquin, pas vraiment ravie de cette nouvelle...

    Abdel : J'pense qu'on a pas trop le choix...Et perso j'veux pas dormir avec Matthew

    Rayan : Matthew ou David ? C'est qui le pire d’après vous ? Demanda le plus jeune en regardant Abdel.

    Matthew : J'suis pas aussi chelou que lui...

    Tobias préféra les rassurer plutôt que de les laisser choisir entre qui était le plus bizarre entre Matthew et David.

    Tobias : Vous inquiétez pas il a pas souvent dormit sur les matelas, en principe le canapé lui convient très bien. Essaya de dire Tobias pour les rassurer.

    David revient avec deux matelas gonflable et une pompe. Il posa le tout par terre et retourna vers Tobias.

    David : Ouais je dormais la plupart sur le canapé...Sauf des fois ou j'allais... Commença-t-il avant de se faire couper par celui a lunette.

    Tobias : Non on veut pas savoir. Le coupa-t-il.

    David : D'accord d'accord c'était juste un accident la première fois... Le groupe d'adolescent les regardèrent d'un étrange regard puis Tobias donna un coup d'épaule pour qu'il arrête de parler car ça commençait a devenir gênant...

    Rayan : Bon on retourne chez moi pour les gonfler et la on pourra ENFIN dormir ! Dit-il en retournant dans le couloir de l'entré pour ouvrir la porte et repartir dans le couloir de l'immeuble.

     

    Ils le suivirent tous et gonflèrent les deux matelas.

    Rayan était sur son lit pendant que les autres cherchaient des couvertures pour pouvoir dormir normalement.

    Jusqu'au moment ou Vick fit remarquer quelque chose d'important.

    Vick : Mais...On est d'accord que y a que deux matelas ? Donc Rayan va dormir dans son lit...Mais il va falloir que deux personne dorment ensemble non ? 

    Matthew : Ah bah tiens vous qui vouliez pas dormir avec moi... Se moqua le garçon aux cheveux bouclés.

    Abdel : Wow wow... Personne va dormir avec toi et ça c'est sûr... Il se tourna vers Vick d'un air gêné. Heu... ça te dérange pas de dormir avec moi ? Demanda-t-il au rouquin.

    Vick le regarda d'un air mal a l'aise et rougit légèrement.

    Vick : Heu... Ben je suppose qu'on a pas le choix dooonc... Marmonna-t-il en remettant sa mèche sur le coté d'un air gêné.

    Tobias rentra dans la chambre pour voir si tout allait bien, un peu comme a son habitude.

    Tobias : C'est bon tout est prêt ? Il est tard, j'pense que vous allez aller vous coucher maintenant

    Les quatre garçons hochèrent la et s'installèrent dans leur lit.

    Vick enleva son bonnet et le posa sur le bureau, révélant la totalité de ses cheveux roux.

    Abdel : Tu comptes dormir avec ta veste ? Lui demanda celui qui allait dormir avec lui en enlevant son gros sweat a capuche bleu pour se mettre en t-shirt.

    Vick regarda sa veste puis sourit une nouvelle fois d'un air gêné, il regarda Tobias qui était toujours devant la porte pour éteindre la lumière. Son regard croisa l'adulte comme si ils s'étaient parlé par la pensé au moment ou Vick enleva sa veste pour la mettre sur la chaise, Tobias éteignit la lumière en leur souhaitant bonne nuit.

    Vick s'allongea dans le lit, la ou Abdel était déjà. Ce dernier regarda son ami d'un air interrogatif puis haussa ses épaules et ferma les yeux pour s'endormir.

     

    Chapitre suivant :

    【Inachevés】: Ch.14

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique